Le tabagisme est un facteur de risque majeur de développer une maladie du coeur ou des artères. Mais il augmente également les risques chirurgicaux.

Risque de complication médicale:

  • Transfert en réanimation: x2,02 à 2,86
  • Infection: x2 à 3,05
  • Complication coronarienne: x3
  • Complication respiratoire immédiate: x1,71
  • Risque de thrombose vasculaire: x3,09

Risque de complication chirurgicale:

  • En chirurgie colo-rectale, risque de lâchage de suture digestive: x3,18 et de fistule: x3
  • Risque de thrombose vasculaire: x3,09
  • Risque d’éventration après laparotomie: x3,93

Bénéfice prouvé de l’arrêt du tabac pré-opératoire:

  • 6 à 8 semaines avant l’intervention: disparition du risque de complication opératoire due au tabac
  • 3 à 4 semaines avant l’intervention: bénéfice sur les paramètres opératoires
  • moins de 3 semaines: bénéfice sur les paramètres opératoires moindre.
  • 24-48 heures: diminution du monoxyde de carbone (CO) circulant, meilleure oxygénation
  • Dans tous les cas, l’arrêt du tabac en post opératoire est une condition décisive du succès thérapeutique

Pour vous aider:

Tabacologue:
Dr. Pierre-François Dancoine
03 20 79 42 06
312 r demesmay, 59830 CYSOING

Document de synthèse extrait des recommandations de la société française d’anesthésie et de réanimation.